Lors du temps de Noel, la liturgie de Noel, nous faisait nous rejouir au milieu des paroles d’Isaie : “Un enfant nous est ne, un fils nous a ete donne, il a recu le i?tre capable de concernant ses epaules et on lui a donne ce nom

Lors du temps de Noel, la liturgie de Noel, nous faisait nous rejouir au milieu des paroles d’Isaie : “Un enfant nous est ne, un fils nous a ete donne, il a recu le i?tre capable de concernant ses epaules et on lui a donne ce nom

Conseiller merveilleux, Dieu tri?s, Pere du siecle a venir, Prince de paix. ” (Is 9 site des rencontres sexuelles occasionnelles, 5-6 en fonction de sa Vulgate).

“Pere du siecle a venir”, Jesus reste Effectivement venu inaugurer une periode nouvelle, celle de l’edification du Royaume de Dieu. En ce debut d’annee 2000, qui possi?de fait couler tant d’encre et suscite tant de reves, le Saint Pere invite tous les chretiens a la joie avec l’ouverture du grand jubile qui fera entrer l’Eglise au troisieme millenaire. A l’aube du siecle a venir, entrons dans le bonheur de Jesus, celle du don et du pardon, de la conversion et du partage, de l’esperance et de la confiance en Dieu Pere, Fils et Esprit-Saint.

Van lui-meme s’etait pose des questions sur l’an 2000.

Dans le soir bulletin, nous avons entendu la sainte Vierge lui remettre les idees en place avec la fermete et la delicatesse d’une maman : n’aie jamais peur, ta mission reste de prier, Dieu pourvoira au demeure. Ce bulletin, plus specialement consacre a J’ai sainte Vierge, Mere de Dieu et mere des hommes, est comme une invitation a Notre confiance. Un grand remerciements au Pere Jacques-Marie Guilmard, moine de Solesmes, a qui nous devons ces pages.

Que, sous votre protection toute maternelle de Marie, cette annee vous apporte joie, plaisir et saintete. Qu’aux journees plus sombres, Van soit aupres necessaires de nous Afin de nous aider a transformer “la souffrance en joie”, comme une “lumiere qui se leve dans les tenebres, aussi l’obscurite est pour toi comme le milieu du jour.”(Cf Is 9,1-2)

En toute chose, Van reste concret. Meme, lorsqu’il kiffe, il compte. Neanmoins,, il compte tel le font des amoureux. Dans sa charite, il trouve naturellement l’integralite des verites en foi ainsi que l’Eglise Le 3 janvier 1946, Van evoque a Marie :

“ Je desire t’aimer autant que t’aime le petit Jesus ; ainsi que ce fera, je t’aime deja deux fois comme lui. Laisse-moi faire le calcul Afin de voir. D’abord le petit Jesus t’aime, et c’est la ma premiere part ; ensuite, mon desir de t’aimer autant que t’aime le petit Jesus constitue ma deuxieme part. Cela fera donc 2 parts : celle de Jesus et Notre mienne. ? Mere, je ferai la meme chose au ciel. ” (col 246-247).

Le 4 janvier 1946, Van repete :

“ Je t’aime beaucoup. Je t’aime deux fois comme t’aime le petit Jesus, je dirai meme trois fois, puisque je t’aime aussi avec ma s?ur Therese. ” (col 249).

Quel enseignement contiennent ces quelques mots, en apparence, banals ? J’ai charite est votre beaucoup qui ne s’enferme nullement dans un individu, fut-elle la Sainte Vierge. Il n’y a jamais a avoir peur d’aimer Marie, tel si Jesus en etait lese. Aimer Notre Dame, c’est aimer ceux qu’elle aime et ceux avec lesquels elle est unie, et en premier lieu le Fils. De plus, la charite se cumule au passage. C’est la l’un des sens d’la “ communion des saints ”. Dans le domaine materiel, si un homme detient un bien, l’integralite des autres en paraissent prives. Au domaine spirituel, tout pourra etre commun tout le monde, et l’abondance des participants enrichit tout un chacun. Ainsi, s’explique la parole de Jesus : “ La ou 2 ou trois seront reunis en mon nom, je suis au milieu d’eux ” (Mt 18, 20).

Van fournit une reponse a ceux qui s’inquietent en devotion a Marie comme d’un obstacle a J’ai devotion au Christ. C’est Jesus Le concept de bien amour ; c’est lui qui fait aimer ; c’est lui le terme : l’amour de Jesus l’emporte concernant n’importe quel amour. Mais, la charite est forcement universelle, et l’amour qu’on a pour l’un, inclut l’integralite des autres. L’amour envers Sophie atteint bien particulierement Jesus.