VIEILLISSEMENT : Se sentir jeune, est-ce vraiment etre moins vieux ?

VIEILLISSEMENT : Se sentir jeune, est-ce vraiment etre moins vieux ?

Se sentir petit pourrait signifier que le cerveau vieillit plus lentement, conclut une telle etude d’une equipe de l’Universite de Seoul, l’une des premieres a relier l’age subjectif a l’age biologique. Ses conclusions publiees dans la revue Frontiers in Aging Neuroscience suggerent que les gens agees qui se sentent plus jeunes ont moins -objectivement- de signes de vieillissement cerebral.

Nous vieillissons tous mais n’avons pas tous la meme conscience de notre avancee en age. Cette etude montre que le sentiment de rester jeune, ou l’age subjectif, pourront refleter le vieillissement reel du cerveau. En utilisant l’IRM, les chercheurs constatent Par exemple que les gens agees qui se sentent plus jeunes que un age, presentent moins de signes de vieillissement cerebral vs celles qui se sentent plus agees voire plus agees que leur age. Cette etude est la premiere a tomber sur un lien entre l’age subjectif et le vieillissement cerebral. Ses resultats suggerent aussi que les personnes agees qui se sentent plus agees que leur age devraient prendre lait de leur sante cerebrale.

Nous avons tendance a voir le vieillissement comme un processus fixe, ou une corps et notre esprit evoluent regulierement

Cependant, ces annees qui passent affectent tous differemment. L’age tel que nous le ressentons ou l’ « age subjectif », varie egalement d’une personne a l’autre. Mais l’age subjectif n’est-il qu’un sentiment ou une attitude ou reflete-t-il veritablement le vieillissement de notre corps ?

Avec cette etude, l’equipe du Dr Jeanyung Chey de l’Universite nationale de Seoul contribue a expliquer pourquoi la plupart personnes se sentent plus jeunes ou plus agees que leur age vrai. Diverses hypotheses invoquent la depression, la personnalite ou l’equilibre physique, mais aucune, jusque-la des processus de vieillissement du cerveau. Ni le developpement d’une deficience cognitive avec le vieillissement : pourtant le cerveau suit une variete de changements lies a l’age qui refletent une sante neuronale en declin, dont des reductions des volumes de matiere grise. Plusieurs techniques recentes peuvent permettre d’identifier nos caracteristiques du cerveau associees au vieillissement et d’estimer un age cerebral. Ici, les chercheurs effectuent des IRM cerebrales de 68 individus en solide sante dont l’age varie de 59 a 84 ans et evaluent les volumes de matiere grise dans differentes zones du cerveau. Mes participants ont egalement renseigne par questionnaire un « age subjectif ». L’analyse montre que les individus qui se sentent plus jeunes que leur age sont :

  • plus susceptibles d’estimer leur etat de sante comme satisfaisant, d’offrir votre meilleur score aux tests de memoire et seront moins susceptibles de rapporter des symptomes depressifs ;
  • plus susceptible de presenter une augmentation du volume de matiere grise en zones cles du cerveau ;
  • de presenter les caracteristiques structurelles d’un cerveau plus jeune.
  • Enfin, cette difference reste significative aussi apres prise en compte des facteurs de confusion possibles, fuck marry kill dont la personnalite, l’equilibre subjective, nos symptomes depressifs, ou nos fonctions cognitives de depart.

Les chercheurs emettent l’hypothese que ceux qui se sentent plus ages devraient etre capables de sentir le processus de vieillissement dans leur cerveau, car leur perte de matiere grise peut rendre les taches cognitives plus difficiles.

Ardu de prouver avec certitude si ces caracteristiques du cerveau seront en direct responsables de l’age subjectif et des etudes a long terme devront etre menees pour mieux saisir votre lien.

Une hypothese intrigante reste que ceux qui se sentent plus jeunes seront plus susceptibles de mener une vie plus active physiquement et mentalement, ce qui pourrait expliquer ces ameliorations dans la sante du cerveau. Pour ceux qui se sentent plus ages, le contraire pourrait etre bon.

« Quelqu’un qui se sent plus vieux que son age, pourrait evaluer son mode de vie, ses habitudes et ses activites comme responsables de ce vieillissement cerebral et prendre des mesures pour mieux prendre soin de la sante de le cerveau… »